Rabindranath Thakur (Tagore)

Là où l’esprit est sans crainte et où la tête est haut portée ;
Là où la connaissance est libre ;
Là où le monde n’a pas été morcelé entre d’étroites parois mitoyennes ;
Là où les mots émanent des profondeurs de la sincérité ;
Là où l’effort infatigué tend les bras vers la perfection ;
Là où le clair courant de la raison ne s’est pas mortellement égaré dans l’aride et morne désert de la coutume ;
Là où l’esprit guidé par toi s’avance dans l’élargissement continu de la pensée et de l’action —
Dans ce paradis de liberté, mon Père, permets que ma patrie s’éveille.

(Rabindranath Thakur, tiré de Offrandes Lyriques, Trad. de l'anglais par André Gide)

 

Si personne ne répond à votre appel, continuez tout seul
Si personne ne vous parle, ne pensez pas que vous êtes malheureux, si personne ne vous parle,
Si tout le monde se détourne, si tout le monde a peur (de parler), alors à cœur ouvert, sans hésitation, parlez seul.
Si tout le monde s'en va, ô malchanceux, tout le monde s'en va
Si personne ne regarde en arrière vers le (votre) chemin imprévisible, alors avec les pieds ensanglantés (du chemin) d'épine, marchez seul
Si personne ne répond à votre appel, alors marchez seul
Si personne n'éclaire (le chemin), ô malchanceux,
Si la nuit noire apporte le tonnerre et la tempête à la porte, laissez la foudre allumer la lumière en vous seul pour éclairer le chemin
Si personne ne répond à votre appel, alors marchez seul

(Rabindranath Thakur, chanson favorite de Gandhi, traduction anglaise du Bengali par Thakur lui-même, traduction française basée sur celle donnée par https://fr.melayukini.net/wiki/Ekla_Chalo_Re)