À propos

Indienne, j'ai grandi en France et étudié les mathématiques à l'université de Cambridge. Après 25 ans de carrière en tant que qu'universitaire, j'ai démissionné de mon poste de professeur des universités en France pour me consacrer à l'étude de questions culturelles et historiques qui ont toujours été pour moi d'un intérêt particulie. Mon but est d'ainsi mieux comprendre l'époque actuelle. Je suis à la base motivée par en quelque sorte une fascination pour le concept paradoxal de l'unité sous-jacente à la diversité, c'est-à-dire l'universalisme, d'un côté, et les différences culturelles, de l'autre. D'abord à la recherche de l'universel, j'ai été attirée par les mathématiques, la construction la plus universelle de l'esprit humain, suggérant que sous-jacente à la diversité des pensées, il y a en effet une unité. Cet universalisme issu de l'abstraction et de l'exactitude se fait cependant au détriment du sens. C'est ainsi que j'en suis venue progressivement à réfléchir sur la question opposée, celle de la diversité, en particulier sur la résolution des problèmes, environnementaux et autres, dans un contexte démocratique pluraliste. Cela m'a conduit à réfléchir sur la science d'un point de vue interculturel et à examiner son rôle dans la genèse de ces problèmes.

 

Urmie Ray

B.A., M.A., Mmath., Ph.d. Cantab